LIFE

Le Sifaka, une des espèces les plus menacées au monde

Le Sifaka, également appelé le lémurien blanc de Madagascar est l’un des 250 derniers représentants de son espèce. Avec son pelage blanc caractéristique, il figure au classement des 100 espèces les plus menacées de la planète.

Visible dans des forêts tropicales humides, avec une altitude moyenne de 800 mètres à 1.500 mètres, cette espèce a vu sa population décroître de façon exponentielle en raison de braconnage, de développement de zones agricoles  ainsi que de la destruction de son habitat naturel, entraînée par le trafic de bois précieux et autres feux de brousse au profit de la culture sur brûlis. Comme la plupart des lémuriens, les femelles sont seulement fertiles de 1 à 2 jours par an, rendant par conséquent leur reproduction très difficile.

Pour préserver l’espèce, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et le WWF (WorldWide Fund) se sont alliés pour mettre en place un programme de sauvegarde qui consiste, entre autres, à des sensibilisations et encouragement à l’égard des communautés locales afin de protéger cet animal.

Le programme prévoit également la mise en place de patrouille pour endiguer le braconnage, mais aussi de restaurer des parcelles de forêts endommagées ainsi qu’à reboiser des zones défrichées.

LMR

0 comments on “Le Sifaka, une des espèces les plus menacées au monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :