BUSINESS

Groupe Rubis (Galana, Vitogaz, SRPP, PTP, …) : recul des résultats, résistance à la crise

Le groupe français Rubis, spécialisé dans les métiers de distribution et de stockage pétroliers et industriels, accuse un net recul de ses résultats au premier semestre 2020. Présent en Europe (9 pays), en Afrique (20 pays), dans l’Océan Indien (La Réunion, Maurice, Madagascar, Comores) et en Amérique Latine et Caraïbes (19 pays et départements français), Rubis a affiché un cours boursier chutant de 8% et un chiffre d’affaires en recul de 21% aux 6 premiers mois de 2020. Mais le groupe affiche également une résistance face à cette période de crise et les analystes maintiennent un objectif au vert à la fin de l’année.

Comme pour ses concurrents dans la logistique dédié au secteur pétrolier et gazier, le français Rubis voit ses résultats nettement en recul pendant la période de la pandémie du Covid-19. Le groupe accuse un recul de 8% de son cours à 35,5 euros, et un chiffre d’affaires en repli de 21% à 2,05 milliards d’euros au premier semestre 2020. Ce recul était prévisible au vu des conséquences économiques de la crise, notamment avec la contraction des flux de transports et de la consommation de carburant et de gaz. Mais les analystes maintiennent un objectif de cours à 52,3 euros et un dividende 2020 maintenu à 4,5% de rendement par action.

Il faut noter qu’en pleine crise, le groupe Rubis a effectué une augmentation de capital en mai 2020 au bénéfice de ses salariés.

Océan Indien

Le groupe Rubis devrait voir également un recul de son chiffre d’affaires en Afrique et dans la région Océan Indien. Dans cette dernière région, le groupe est présent à la Réunion, sur l’île Maurice, à Madagascar et aux Comores, le groupe et ses filiales (Groupe Galana, Vitogaz, SRPP, PTP, …). Le groupe Galana, détenu à 90% par Rubis, a affiché un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros à la fin de l’exercice 2019, avec un résultat net en recul à 8 millions d’euros contre 27,5 millions d’euros à la fin 2018 (classement Eco Austral 2020). Ce résultat sera encore rogné en 2020 avec la crise sanitaire et économique, obligeant les îles de l’Océan Indien à la fermeture les frontières et la restriction des transports jusqu’en octobre.

1 comment on “Groupe Rubis (Galana, Vitogaz, SRPP, PTP, …) : recul des résultats, résistance à la crise

  1. Ping : Veille du 22 Septembre 2020 – Veille Informationnelle et concurrentielle EDBM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :