BUSINESS

Ethiopian Airlines – investissement : « Nous sommes capables et ambitieux »

Esayas WoldeMariam, directeur des opérations d’Ethiopian Airlines, a expliqué la position de la compagnie par rapport à ses concurrents de la région Afrique Australe. Il n’a pas caché les ambitions d’Ethiopian Airlines, tout en maintenant le doute sur ses intentions face aux rumeurs d’achats tous azimuts. Interview.

Ces huit dernières années, Ethiopian Airlines a montré un appétit grandissant sur ses projets d’investissement. Depuis, elle détient des participations dans ASKY Airlines, Ethiopian Mozambique Airlines, Malawi Airlines et Tchadia Airlines. Sa stratégie est claire : construire un réseau de compagnies aériennes de liaisons couvrant l’Afrique, avec Ethiopian Airlines fournissant le hub et la connexion en étoile avec le reste du monde.

Une participation dans South African Airways serait un énorme complément à cette stratégie, permettant à Ethiopian Airlines à mettre un pied dans la plus grande économie africaine et un deuxième hub pour canaliser le trafic international. La seule pierre d’achoppement est la loi sud-africaine qui empêche les investisseurs étrangers de détenir plus de 25% des compagnies aériennes locales.

Esays WoldeMariam, directeur des opérations d’Ethiopian Airlines

Esayas WoldeMariam détaille ainsi cette vision sans livrer les vraies discussions en coulisses sur le dossier South African Airways :

« Les gens racontent toutes sortes de choses sur South African Airways, Air Mauritius, Air Madagascar et autres. Mais le fait est que nous sommes capables et ambitieux. L’autre chose est que la coopération africaine est toujours bonne. C’est bon pour l’Accord de libre-échange continental et le ciel unique africain, donc notre vision est conforme à tout cela. S’il y a une porte ouverte, nous l’étudierons certainement ».

« South African Airways n’a pas réalisé de profit depuis près d’une décennie et est sous administration spéciale depuis la fin de l’année dernière. Le gouvernement sud-africain a décidé de cesser de financer la compagnie aérienne en avril. Depuis lors, les praticiens du sauvetage des entreprises ont averti à plusieurs reprises qu’il y avait une forte probabilité que la compagnie aérienne soit liquidée. Par la suite, la compagnie aérienne a vendu et rendu des avions, a reçu un autre renflouement du gouvernement et a fait approuver un plan de sauvetage. L’espoir est grand que la nouvelle South African Airways soit prête à voler d’ici la fin de l’année, mais il a besoin d’un demi-milliard de dollars d’investissement pour démarrer. Elle a un fort potentiel pour être une grande compagnie aérienne, tant que le gouvernement sud-africain lui permet de fonctionner correctement.

« South African Airways a été une compagnie aérienne de grande qualité. Il est triste de la voir dans cette situation. Son avenir dépend des investisseurs et du gouvernement. S’ils investissent l’argent nécessaire pour la réorganiser, puis pour lui permettre de fonctionner avec une autonomie administrative complète au sein de l’industrie sans aucune ingérence du gouvernement, s’ils le font, elle reviendra certainement ».

0 comments on “Ethiopian Airlines – investissement : « Nous sommes capables et ambitieux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :