BUSINESS

Tsaradia : les premiers ponts économiques post-crise

La compagnie Tsaradia annonce l’ouverture des vols vers les villes de plusieurs régions de Madagascar en septembre. Cette ouverture marque celle des premiers ponts économiques opérés à Madagascar depuis le confinement du mois de mars. Objectif annoncé : désenclaver les villes à forte potentialité économique et touristique.

Toamasina, Fort-Dauphin, Sambava pour les destinations économiques ; Nosy-Be, Antsiranana, Sainte-Marie, Tuléar, Morondava, Maroantsetra pour les destinations touristiques. Ainsi, c’est dans la foulée de la volonté de relance économique du pays que la compagnie Tsaradia, filiale d’Air Madagascar, va reprendre les vols intérieurs et désenclaver les régions isolées depuis la crise du Covis-19. La compagnie utilisera ses ATR pour ces opérations démarrant en septembre afin de juguler également ses pertes opérationnelles.

Les opérateurs économiques et touristiques peuvent également mesurer les premiers résultats de la reprise, tout en restant réalistes car il faudrait des années pour rattraper les pertes depuis la crise sanitaire mondiale. Tsaradia redémarre tout en observant des mesures strictes comme l’obligation au test PCR 72 heures avant le vol, le port de masque, la distanciation dans les aéroports.

Les aéroports régionaux d’Adema et internationaux de Ravinala Airports concernés par ces premiers vols vont également connaître leurs premières recettes depuis le confinement.

0 comments on “Tsaradia : les premiers ponts économiques post-crise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :