BUSINESS

Shoprite quitte Mombasa (Kenya), mais reste au Nigeria

Le groupe sud-africain Shoprite annonce la fermeture de l’enseigne à Mombasa, au Kenya. En difficulté depuis la pandémie de Covid-19 en Afrique, Shoprite connaît, comme ses concurrents, des baisses de recettes partout sur le continent. Mais le groupe dément les rumeurs sur sa sortie du Nigeria.

Après avoir fermé des magasins en Tanzanie et sur l’île Maurice (incendie), Shoprite a annoncé l’arrêt de ses activités à Mombasa, ville portuaire du Kenya. Ce retrait sera effectif à la fin du mois d’août et mettra au chômage 104 employés sur les 115 de Shoprite à Mombasa. L’enseigne maintient pourtant ses deux magasins de Nairobi, au Garden City Mall et Westgate Mall.

Se concentrer sur l’Afrique du Sud

Les restrictions de circulation et la distanciation sociale dues au coronavirus ont eu raison des résultats des 2.900 enseignes du groupe en Afrique. Shoprite n’a pas échappé aux problèmes du confinement imposé par les gouvernements, notamment sur la restriction sur les ventes d’alcool touchant 14 pays d’implantation du groupe. En outre, Shoprite a souffert de la dévaluation des monnaies locales, comme en Zambie, au Nigeria et en Angola, qui a entraîné une énorme baisse de ses recettes.

Cette situation a obligé Shoprite à se délester de plusieurs unités en Afrique et à se concentrer sur son marché en Afrique du Sud qui représente encore 80% de ses activités et qui a connu une croissance de 8,7% pendant la crise du coronavirus. En avril 2020, Shoprite a déclaré vouloir se séparer de plusieurs enseignes en Afrique de l’Est, après l’île Maurice et la Tanzanie en 2018.

Démenti sur les rumeurs de fermeture au Nigeria

Shoprite a pourtant démenti les rumeurs sur le fait que le groupe quitte le Nigeria, un marché très important sur le retail en Afrique où il emploie plus de 2.000 personnes. Ces rumeurs ont été relayées par CNN et Vanguard Newspaper et ont fait le tour des médias africains.

Le cabinet d’affaires Chastex Consult a confirmé ce démenti. Ini Archibong, directeur de Chastex au Nigeria, a déclaré : « Shoprite ne quitte pas le Nigeria. Pourquoi quitter le plus grand marché retail d’Afrique sur lequel le groupe a investi plus de 30 millions de dollars ? Cela n’a aucun sens ». Le consultant affirme pourtant que Shoprite a en effet ouvert son capital aux investisseurs nigérians pour relancer les activités locales. Le milliardaire nigérian Aliko Dangote ferait partie de ce tour de table lancé par Shoprite.

0 comments on “Shoprite quitte Mombasa (Kenya), mais reste au Nigeria

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :