BUSINESS

RD Congo : Glencore, le fournisseur encombrant de Tesla et de Samsung

Glencore, le géant suisse des mines, a signé récemment un accord de fourniture de cobalt extrait en RD Congo avec Tesla. Ce négociant suisse fournit également Samsung, un autre grand consommateur de minerais pour ses batteries. Mais les ONG n’entendent pas passer ces contrats sans aucune inquiétude pour le géant minier. Le ministère public de la Confédération Suisse ouvre une enquête pénale sur Glencore suite à une alerte lancée par Public Eye, après celle du Serious Fraud Office (Royaume-Uni) en décembre 2019.

Après avoir tenu le statut du grand gagnant du marché des intrants pour batteries pendant quelques années, Glencore subit depuis 2018 un revers à cause d’un lourd surendettement établi à 31,2 milliards de dollars en février 2020. Malgré son chiffre d’affaires de 180 milliards de dollars, Glencore n’a pu encaisser que 624 millions de dollars à la même période, avant la crise du coronavirus.

Mais le géant suisse subit également des attaques en justice pour fraudes et corruption sur des personnalités publiques en RD Congo. Après l’alerte lancée par le Serious Fraud Office (SFO) du Royaume-Uni en décembre 2019, Glencore est actuellement sous les feux d’une enquête pénale pour les mêmes raisons, lancée par le Ministère public de la Confédération Suisse (MPC), alerté par l’ONG Public Eye. Cette dernière accuse Glencore de malversations pour l’acquisition de mines en RD Congo, avec des faits de corruption touchant des hautes personnalités congolaises. Cette procédure cite également Dan Gertler, un négociant en mines de diamant israélien, qui aurait participé et facilité l’accès de Glencore aux autorités de la RD Congo.

Menace sur les contrats Samsung et Tesla

Ivan Glasenberg, Pdg de Glencore, n’en est pas à son premier problème judiciaire. Déjà sous la poursuite fédérale aux Etats-Unis depuis une décennie, ce puissant négociant s’est réfugié, lui et son groupe, en Suisse, tout en sécurisant ses positions à travers le monde.

Suite à tous ces soupçons, les clients de Glencore, parmi les plus gros consommateurs de minerais destinés aux batteries, se trouvent Samsung et Tesla, dont un contrat de fourniture de 6.000 tonnes de cobalt par an venait d’être signé. Ces clients ne se sont pas encore exprimés sur cette désormais « affaire Glencore » qui pourrait toucher à la fois le gouvernement de la RD Congo et certains intermédiaires du secteur des mines en Afrique.

Il faut noter qu’Ivan Glasenberg prévoyait sortir Glencore du secteur des mines entre 2021 et 2023. Mais ces accusations contre son groupe pourrait accélérer cette sortie pour orienter Glencore vers d’autres secteurs plus propres, dans tous les sens du terme.

0 comments on “RD Congo : Glencore, le fournisseur encombrant de Tesla et de Samsung

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :