Focus

L’Inde participe à des points d’observation navale à Madagascar et à Abu Dhabi

Après avoir rejoint la Commission de l’Océan Indien (COI) en tant qu’observateur en mars, l’Inde va détacher des officiers navals de liaison au Centre régional de fusion des informations maritimes (CRFIM) à Madagascar et dans le détroit d’Ormuz pour améliorer la navigation maritime, suivant l’initiative européenne de surveillance maritime.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec la France, qui est un membre influent de la COI, pour établir une liaison opérationnelle navale au CRFIM à Madagascar. Nous travaillons également sur la réalisation d’une liaison sur l’observatoire de l’European Maritime Awareness dans le détroit d’Ormuz (EMASOH) à Abu Dhabi », a déclaré une source de la défense indienne. « Cela se fera dans le domaine global de l’amélioration des liens du Centre de fusion de l’information de la Marine pour la région de l’océan Indien (IFC-IOR) à Gurugram avec d’autres centres d’informations, et l’opération deviendra le référentiel de toutes les données maritimes pour tout l’Océan Indien ». Le 5 février dernier, l’initiative a été déclarée opérationnelle par le ministère français des Armées, appuyée par sept pays européens.

Le CRFIM fonctionne sous le contrôle de la COI dont l’Inde est devenue officiellement membre observateur en mars 2020, avec le Japon et les Nations Unies. aux côtés des cinq pays fondateurs de la commission : les Comores, la France (Réunion), Madagascar, Maurice et les Seychelles. La Chine et l’Union européenne sont respectivement observateurs à la COI depuis 2016 et 2017.

Ces liaisons opérationnelles de la Marine de l’Inde devraient être affectées à l’EMASOH à Abu Dhabi en juillet et au CRFIM à Madagascar en septembre ou en octobre. L’Inde possède déjà une liaison au centre de fusion d’informations à Singapour depuis plus de quatre ans.

L’EMASOH est composé d’officiers belges, danois, néerlandais et français, le tout installé à la base navale française d’Abu Dhabi. L’objectif est de surveiller l’activité maritime et de garantir la liberté de navigation dans le golfe Persique et le détroit d’Ormuz.

1 comment on “L’Inde participe à des points d’observation navale à Madagascar et à Abu Dhabi

  1. Ping : Veille du 17 Juin 2020 – Veille Informationnelle et concurrentielle EDBM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :