BUSINESS TECH

Euro CRM ferme un site en France, et maintient ceux de l’Océan Indien

Euro CRM licencie 137 personnes en France, dans l’Aisne. La société, active dans les centres d’appel a fermé un de ses sites dans l’Hexagone en pleine crise économique et maintien ceux de l’Océan Indien, des unités sur l’île Maurice, celui ouvert il y a un an à Madagascar, et quelques unités en France.

Ainsi, Euro CRM a fermé début juin son unité dans l’Aisne où 137 salariés vont se retrouver sans emploi. La fermeture s’est faite très rapidement, visiblement sans aucune préparation pour le personnel selon une représentante syndicale citée par Le Figaro : « C’est catastrophique. Cela s’est extrêmement rapidement manu militari ». Informés seulement par Euro CRM le 28 mai dernier, les salariés ont été invités à prendre leurs effets personnels le 02 juin, et la société est passée en liquidation judiciaire le 05 juin.

Déjà en difficulté depuis un an, Euro CRM a en effet ouvert une unité de centre d’appel à Madagascar peu de temps avant. Aussi, les salariés français accusent cette société d’avoir préparé cette liquidation bien avant la crise du coronavirus, sous la forme très rentable de la délocalisation, comme d’autres sociétés du secteur le font également.

Euro CRM possède en effet, à part ses unités en France, trois à l’île Maurice et un à Madagascar. Son portefeuille dans la relation client (CRM) est assez fourni : Orange, Canal+, Engie, et d’autres anciens clients comme Total Direct Energie et le russe Gazprom.

0 comments on “Euro CRM ferme un site en France, et maintient ceux de l’Océan Indien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :