ECONOMIE

Covid 19 – Afrique : 100 milliards $ à chercher pour les actions d’urgence

Les ministres africains des Finances se sont réunis une deuxième fois en visioconférence le 01 avril dernier pour discuter des cas de chaque Etat, partager leurs expériences respectives et proposer des solutions concertées face à la propagation du coronavirus sur le continent. Un des points décidés lors de cette réunion est la recherche urgente de 100 milliards de dollars par l’Afrique pour atténuer l’effet humanitaire du Covid 19 et amortir le choc sur l’économie du continent.

Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a présidé cette réunion par visioconférence des ministres des Finances des Etats africains, dont voici les points discutés ayant conduit à cette première budgétisation :

1) Priorisation du domaine sanitaire et humanitaire, poursuite de la sensibilisation, des tests, de la distanciation sociale ;

2) Allègement de la dette des partenaires bilatéraux, multilatéraux et commerciaux avec le soutien des institutions financières multilatérales et bilatérales afin de garantir que les pays africains disposent de l’espace budgétaire nécessaire pour faire face à la crise du coronavirus ; création d’un moyen à vocation spéciale pour faire face à toutes les obligations de dette souveraine ;

3) Nécessité d’une période plus longue pour l’allègement de la dette, la reprise n’étant attendue qu’après environ 24 à 36 mois ; abstention des paiements d’intérêts sur une période de 2 à 3 ans pour tous les pays africains à faible revenu (PFR) et les Pays à revenu intermédiaire (PRI) ;

4) Appel à soutenir le secteur privé ; permettre une production pharmaceutique continentale et locale pour protéger certains emplois et garantir l’approvisionnement en médicaments essentiels pendant la crise ; appel à 54 pays qui ont interdit les exportations de produits pharmaceutiques à mettre fin à ces procédures et à monter des protocoles conjoints sur la fermeture des frontières pour créer les couloirs commerciaux et humanitaires ; besoin de facilités de circuit de liquidité, de refinancement et de garanties pour soutenir le secteur privé ;

5) Appel à la protection et à la préservation des compagnies aériennes, des sociétés de logistiques et de l’industrie du tourisme en général ; préconisation d’un sursis au paiement des intérêts, des baux et des dettes dans ces secteurs ; organisation d’une réunion pour les pays touchés par les pertes dans les transports et le tourisme dues à la pandémie ; planifier les politiques pour lutter contre ces pertes ;

6) Utilisation de technologies (internet mobile) pour soutenir la sensibilisation, identifier les communautés dans le besoin et créer des mécanismes de responsabilité et de gouvernance autour de l’utilisation du stimulus ; demande lancée à la CEA afin de travailler avec les sociétés de télécommunications pour concevoir un système répondant à ces objectifs.

0 comments on “Covid 19 – Afrique : 100 milliards $ à chercher pour les actions d’urgence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :