BUSINESS

Base Toliara prévoit 248,2 millions $ de revenu par an

Base Resources a publié son étude de faisabilité définitive (DSF) sur le projet de Base Toliara à Madagascar. Ce projet de sables minéraux devrait générer un revenu annuel de 248,2 millions de dollars. Ceci en attendant la décision finale du gouvernement malgache de la levée ou non de la suspension récente de Base Toliara.

Ce DFS publié par Base Resources s’aligne sur les résultats de l’étude de pré-faisabilité (PFS) publiée en mars 2019. L’étude s’était basée sur une opération en phase 1, qui coûterait 442 millions de dollars pour une opération de traitement de 13 millions de tonnes par an (Mtpa), tandis que l’opération en phase 2 verrait l’augmentation du volume traité à 19 millions de tonnes par an, avec un coût supplémentaire de 69 millions de dollars.

Colin Bwye, directeur exécutif chargé du développement et actionnaire de Base Resources , a déclaré : « Ce DSF confirm à nouveau notre point de vue selon lequel le projet Base Toliara est une opportunité de développement de sables minéraux de classe mondiale. Au cours des 26 premières années de production, Base Toliara devrait produire en moyenne 814.000 tonnes d’ilménite, 55.000 tonnes de zircon et 7.000 tonnes de rutile par an? Pendant cette période, un déficit d’approvisionnement en matières premières, notamment en dioxyde de titane et en zircon est attendu sur le marché mondial. Cette prévision de production, combinée à un rapport revenus / coûts de vente très compétitif, générera des flux de trésorerie annuelle disponible à 140,2 millions de dollars en moyenne au cours de ces années ».

L’opération à Toliara devrait produire par an en moyenne 780.000 tonnes d’ilménite, 53.000 tonnes de zircon et 7 000 tonnes de rutile au cours de la durée de vie initiale de la mine sur 33 ans. Le projet devrait générer un bénéfice annuel avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIA) de 164,3 millions de dollars. Le DSF estime également que Base Resources pourrait générer un bénéfice net après impôts de 110,2 millions de dollars par an et des flux de trésorerie disponibles de 132,4 millions de dollars.

Le cours de l’action Base Resources sur la bourse de Londres (London Stock Exchange – AIM) était au plus haut à 15,75 livres sterling (13,01 euros) en mars 2019, chutant au plus bas à 10,75 livres (8,88 euros) le 9 novembre 2019, et a repris à 12,25 livres (10,12 euros) le 8 décembre dernier.

Il faut savoir que, le mois dernier, le gouvernement de Madagascar a suspendu les activités du projet de Base Resources à Toliara. Ce dernier attend la décision finale du gouvernement sur cette suspension, sachant que Madagascar, dans le sillage d’autres pays producteurs miniers d’Afrique, vient d’augmenter les redevances minières de 2% à 4% sur le nickel, le cobalt, les métaux précieux et les pierres précieuses, à 6% pour les pierres industrielles brutes et à 8% pour les pierres précieuses brutes. La Loi de Finance initiale (LFI), publiée récemment, prévoit également une participation de 20% de l’Etat malgache dans tout projet minier en production et commercialisable. En outre, le gouvernement de Madagascar vient de changer le secrétaire exécutif de l’EITI Madagascar (Extractive Industry Transparency Initiative) en nommant Marcelle Dané cette semaine.

Base Resources se verrait ainsi dans l’obligation d’ouvrir son capital à l’Etat pour sa filiale Base Toliara pour continuer son projet à Madagascar

0 comments on “Base Toliara prévoit 248,2 millions $ de revenu par an

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :