BUSINESS

Carburant : bons résultats de Trafigura malgré la perte des contrats à Madagascar et Maurice

Trafigura, cette maison de trading forte de 867,8 millions de dollars de bénéfice net en 2019, a été chahutée sur son intention de fournir du carburant à Madagascar et à l’île Maurice. Ses offres n’ont pas été choisies : Madagascar est tombé dans l’escarcelle de Total Oil Trading S.A., et Maurice à l’indien Mangalore Refinery and Petrochemicals Ltd.

Trafigura Beheer, courtier en matières premières et d’affrètement maritime dont la maison mère est basée à Amsterdam, a affiché une santé de fer en 2019 malgré la puissance de frappe de ses concurrents comme Glencore et Total Oil Trading SA. Trafigura a ainsi communiqué un bénéfice net stable de 867,8 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires de 171,5 milliards de dollars, avec 6,07 millions de barils de volume brut commercialisé par jour. Cette maison de trading se félicite de ses résultats malgré la volatilité des cours des matières premières causée par les incertitudes sur la guerre commerciale Chine – Etats-Unis, la probable sanction qui pourrait tomber sur l’Iran et le Venezuela.

Jeremy Weir, CEO de Trafigura depuis mars 2014 : « La division trading en particulier a connu une année exceptionelle, en fait, la meilleure performance de son histoire ».

Fort de ses performances, Trafigura était en lice pour la fourniture de carburant sous appel d’offres à Madagascar pour la période janvier à juin 2020. La société a perdu l’offre face à Total Oil Trading SA, et selon un communiqué de Vima, un de ses partenaires locaux, Trafigura n’a pas fait une offre de prix malgré sa capacité à afficher un prix public plus bas que ses concurrents. Ce marché de la Grande Île se chiffre à 200 millions de dollars.

Par ailleurs, Total Oil Trading et Trafigura ont perdu la fourniture sur l’île Maurice pour la période février 2020 à janvier 2021, marché obtenu par l’indien Mangalore Refinery and Petrochemicals Ltd. Total Oil Trading était en lice avec d’autres concurrents dont Trafigura Pte Singapour, Vitol Bahrain EC, BB Energy Gulf, Galana Petroleum Ltd (Bahamas), Shell International Trading Middle East, Engen Petroleum Ltd (Afrique du Sud).

Il faut savoir que Total Oil Trading S.A. , basée à Genève, a mené une campagne de recrutement de 100 nouveaux postes depuis juin 2019 pour ses bureaux de la cité de Calvin, notamment pour les fonctions de négoce de matières premières. Total avait à l’époque émis un communiqué affirmant que « le Brexit n’est absolument pas un facteur motivant pour ce projet, qui répond à la simple nécessité de rassembler des équipes scindées entre Paris, Londres et Genève ».

0 comments on “Carburant : bons résultats de Trafigura malgré la perte des contrats à Madagascar et Maurice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :