BUSINESS

Shoprite : Christo Wiese quittera la présidence en 2020

Sa fortune ayant fondu comme neige au soleil, sorti par Forbes du club des milliardaires en dollar, Christo Wiese a perdu petit à petit, en deux ans, sa légitimité auprès des actionnaires du groupe sud-africain Shoprite. Il a annoncé vouloir quitter la présidence du groupe en 2020.

Christo Wiese, ce puissant homme d’affaires d’Afrique du Sud, autocrate assumé, se trouve dans une position qu’il n’aurait jamais imaginé deux ans auparavant. Selon une information de Bloomberg, le président du groupe sud-africain Shoprite a annoncé qu’il lâchera son poste lors de la prochaine assemblée générale du groupe en 2020. Cette décision fait suite aux nombreuses contestation de plusieurs actionnaires de Shoprite sur sa manière de gouverner le groupe.

Shoprite a été racheté par Christo Wiese pour 67.500 dollars en 1979 quand le groupe n’était qu’un petit réseau local de 8 magasins. Mais ce réseau s’est étendu avec 2.934 filiales et 147.000 employés dans toute l’Afrique du Sud et au-delà, dans 15 pays d’Afrique dont l’Angola, le Kenya, Madagascar, le Malawi, Mozambique et le Nigeria. Christo Wiese a pris la présidence du groupe en 1989 et a dirigé de le groupe pendant 30 ans de main de maître.

Le groupe Shoprite a affiché en 2018 un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards de dollars, mais son niveau d’endettement s’est aggravé avec une série d’emprunts bancaires dont le dernier est de 766,3 millions de dollars lors de l’exercice 2018. Pire, son chiffre d’affaires, dont plus de 85% des résultats proviennent de ses filiales sud-africaines, démontre une faiblesse des autres filiales en dehors de l’Afrique du Sud. Celles de l’Angola notamment, en baisse de 38%, ont entraîné un résultat hors de l’Afrique du Sud en chute de 7,7%, à 1,4 milliards de dollars.

Shoprite met sur la table actuellement la possibilité de céder quelques filiales en dehors de l’Afrique du Sud. « Nous n’avons pas peur de prendre des décisions difficiles. D’autres mesures comme la réduction des coûts sont en cours », indique Pieter Engelbrecht, CEO du groupe.

Il y a deux ans, Christo Wiese a essuyé un revers avec Steinhoff, son autre groupe sud-africain de distribution. Ce groupe s’est vu sa valeur chuter de 97% en 2017, situation assortie d’une accusation d’irrégularités comptables. Christo Wiese avait à l’époque vendu 283,5 millions de dollars d’actions Shoprite. Son véhicule financier, Titan Premier Investments, ne détenait plus que 14% du capital du groupe pour faire face aux autres actionnaires.

La mise en faillite de Steinhoff et ses difficultés de gouvernance dans Shoprite ont coûté cher à la situation de Christo Wiese, qui a perdu toute son influence et son statut de milliardaire à 78 ans.

0 comments on “Shoprite : Christo Wiese quittera la présidence en 2020

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :