BUSINESS

Dubaï Airshow 2019 : les Emirats Arabes Unis en maîtres du ciel

Les premiers jours du salon international Dubaï Airshow 2019 démontrent l’influence grandissante des Emirats Arabes Unis dans le secteur aérien. Non seulement ils conditionnent les ventes d’avions avec leurs commandes de 170 avions dès le début du salon, passées par Emirates et Air Arabia, auprès d’Airbus, mais ils ont consolidé leur défense aérienne avec la création d’un consortium stratégique appelé Edge.

Les Emirats Arabes Unis veulent régner en maîtres dans leur ciel. Le Dubaï Airshow 2019 est la scène idéale pour montrer cette influence grandissante dans le secteur aérien. Ils ont présenté le consortium Edge, né avant l’ouverture du salon, dirigé par Faiçal Al Bannai, fondateur d’Axiom Telecom et ancien directeur général de DarkMatter, société émiratie dédiée à la cybersécurité. Edge englobera toutes les activités de défense aérienne, de cyberdéfense, de renseignements et d’appuis aux missions des Emirats Arabes Unis, se basant sur ses trois entités fondatrices existantes : Emirates Defence Industries Corp. (EDIC), Emirates Advanced Investments Group (EAIG) et la Tawazun Holding. Ce modèle est une réplique de l’ancien EADS en Europe, englobé actuellement dans Airbus Group.

Côté commercial, le Dubaï Airshow a permis aux principaux avionneurs et prestataires de services aériens, Airbus en premier, de signer des contrats avec les compagnies présentes.

Airbus en tête du peloton des vendeurs

Le géant Emirates a passé une commande de 50 appareils A350-900 à Airbus. D’un montant de 16 milliards de dollars, ces appareils seront livrés par l’avionneur européen entre 2023 et 2028. Emirates affiche un chiffre d’affaires de 26,7 milliards de dollars sur l’exercice 2018-2019, en hausse de 6%, mais un bénéfice en recul de 69%, à 237 millions de dollars. Cette situation, conséquence du financement d’une croissance soutenue, a guidé cette compagnie à s’orienter sur les A350 d’Airbus et à arrêter les commandes de l’A380, plus lourd en coûts d’exploitation techniques.

Un peu plus d’une heure après cette commande, Airbus a également engrangé une autre commande de 14 milliards de dollars pour 120 appareils auprès d’Air Arabia, la compagnie low cost des Emirats. Il s’agit de 73 A320neo et 47 A321neo et XLR pour les lignes vers l’Europe et l’Asie. Ces appareils seront livrés à partir de 2024.

Air Sénégal a également passé une commande de huit A220-300 pour soutenir sa croissance sur l’Afrique et l’Europe.

Boeing en challenger

L’américain Boeing s’est contenté jusqu’au 19 novembre d’une commande de 42 appareils auprès de trois compagnies aériennes. Mais la partie n’est pas finie et ne se limitera pas à la durée du salon.

Air Astana a passé une intention de commande de 30 Boeing 737 MAX 8. Cette commande de 3,6 milliards de dollars de la compagnie d’Azerbaïdjan seront dédiés à sa compagnie low cost Fly Arystan qui lancera des vols internationaux en décembre 2019.

La compagnie Sun Express, basée à Istanbul, a également commandé 10 B737 MAX 8 d’une valeur de 1,2 milliards de dollars.

Biman (Bangladesh) a quant à elle commandé deux Dreamliner de 585 millions de dollars.

0 comments on “Dubaï Airshow 2019 : les Emirats Arabes Unis en maîtres du ciel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :