ECONOMIE

Afrique Australe : Le sud de Madagascar en plateforme commerciale

La Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Union Européenne organisent du 5 au 7 août 2019 à Madagascar la mise en oeuvre du Projet d’aménagement de corridors et de facilitation du commerce (PACFC) signé fin 2018. Ce projet ambitieux vise à améliorer la connectivité terrestre et maritime, et à transformer le sud de Madagascar en plateforme commerciale régionale liant l’Afrique Australe et l’Océan Indien aux villes portuaires que sont Toliara et Taolagnaro (Fort-Dauphin).

La région sud de Madagascar est en train de s’ouvrir au reste de la Grande Île et aux régions Afrique Australe et Océan Indien, et sortira bientôt de son enclavement économique. Avec le port minéral d’Ehoala à Taolagnaro et celui de Toliara (en construction), dont le promoteur est la société Base Toliara, le gouvernement malgache avance à grands pas sur le désenclavement du sud de l’île, en organisant l’atelier de mise en oeuvre du projet PACFC avec la BAD et l’Union Européenne. Le financement prévu lors de la signature se répartit comme suit : 90 millions de dollars du Fonds Africain de Développement (FAD), 45 millions de dollars de l’Union Européenne, le total à 156 millions de dollars.

Ce projet signé à la fin de 2018 consiste en effet à financer et réaliser les travaux des routes nationales reliant Taolagnaro à Vangaindrano et Toliara à Mahabo (RN9 et RNT12A) pour faciliter l’acheminement de produits locaux (mines, agriculture) pour le marché local et l’exportation. Ainsi les deux ports du sud malgache, qui étaient à vocation industrielle initialement, se verront traiter d’autres produits de la région, notamment pour l’exportation. Il est à noter que le port d’Ehoala accueille déjà des navires de croisière depuis des années, et dont le nombre et en croissance constante.

Le projet PACFC créera ainsi de nouvelles destinations portuaires pour le commerce exploitant la route maritime reliant l’Afrique et l’Asie, passant par l’Océan Indien et le Canal de Mozambique. Ce projet maritime et routier ambitieux s’ajoutera à la connexion aérienne internationale déjà ouverte sur les aéroports de Toliara et Taolagnaro. Ces deux villes sont reliées à Saint-Denis (La Réunion) sous l’exploitation commune d’Air Madagascar et d’Air Austral, mais d’autres projets de routes aériennes vers les pays d’Afrique Australe sont à l’étude pour promouvoir la destination du sud de Madagascar, pour le tourisme et pour les projets industriels implantés dans cette région.

0 comments on “Afrique Australe : Le sud de Madagascar en plateforme commerciale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :