ECONOMIE

Maroc – Marchica Med : le CA confirme « Pangalanes Madagascar » et « Baie de Cocody Côte d’Ivoire »

Le Conseil d’administration de l’Agence Marchica Med (Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica) s’est réuni le 23 juillet à Rabat pour sa 7ème cession. Présidé par Saad-Eddine El Othmani, chef du gouvernement du Royaume du Maroc, . La réunion a constitué une occasion pour mettre le point sur les différents travaux et réalisations de l’agence et de ses filiales, et sur les perspectives de son action dans le cadre de son programme d’investissement pour la période 2014-2020, indique un communiqué du gouvernement. Le Conseil d’administration a confirmé pendant cette session la poursuite des projets phares conçus et gérés par l’agence : le site de la lagune de Marchica (Maroc), l’aménagement et la préservation du Canal des Pangalanes à Madagascar et la baie de Cocody en Côte d’Ivoire.

Saad-Eddine El Othmani, Chef du gouvernement du Maroc, Pca de Marchica Med

Saïd Zarrou, directeur général de l’Agence Marchica Med, a appuyé dans son allocution pendant le CA que le projet Marchica Med est à forte vocation internationale ». Elle a présenté son modèle de développement et environnemental à la Conférence internationale sur « l’économie bleue et l’Agenda 2030 pour le développement durable » organisée par les Nations unies le 26 novembre 2018 au Kenya. Marchica Med a retenu l’attention de plusieurs pays africains, à l’instar du Niger pour son intérêt sur un partenariat avec l’Agence Marchica.

Ainsi, à part l’avancée de l’exploitation de la lagune de Marchica au Maroc, la poursuite de deux projets actuels de l’agence sur la sauvegarde et la valorisation de sites qualifiés, en Côte d’Ivoire (Baie de Cocody) et à Madagascar (Canal des Pangalanes) a été confirmée pendant ce Conseil d’administration à Rabat. Marchica Med se positionne ainsi sur le plan continental, pour un projet dans trois sites différents en Afrique : la lagune de Marchica au Maroc, le Canal des Pangalanes à Madagascar et la Baie de Cocody à Abidjan, en Côte d’Ivoire (700 millions de dollars).

Le Canal des Pangalanes longeant la côte Est de Madagascar

Cette position confère au Maroc sa situation de premier exploitant africain maritime et fluvial car le royaume vient de livrer, en parallèle les phases 3 et 4 de Tanger Med, extension du Port de Tanger, qui est devenu depuis le plus grand port d’Afrique et de la Méditerranée.

Situé sur le détroit de Gibraltar, Tanger Med possède une zone franche logistique gérée par Medhub, avec un tirant d’eau de 19m et une superficie de plus de 1.000 hectares avec les 3ème et 4ème terminaux. Les travaux ont duré neuf ans de travaux, pour construire 4.600 mètres de digues et 2.800 mètres de quais. 1,3 milliard d’euros d’investissement public auxquels s’ajoutent 120 millions d’engagements privés ont été mobilisés. Tanger Med possède une capacité de 6 millions de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds). Opérationnel depuis 2007 , Tanger Med dessert 186 ports dans 77 pays, où transitent 5% à 8% de la valeur de la production agricole mondiale.

0 comments on “Maroc – Marchica Med : le CA confirme « Pangalanes Madagascar » et « Baie de Cocody Côte d’Ivoire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :