ECONOMIE

Île Maurice – Immobilier : les étrangers affluent

La législation sur les investissements immobiliers mise en place par le gouvernement mauricien facilite l’accès aux biens immobiliers pour les étrangers. Ces derniers affluent vers cette île ces dernières années, notamment des sud-africains, des britanniques, des français, des malgaches, des chinois et des émiratis.

L’île Maurice est devenue un bon consensus de placements immobiliers pour les étrangers qui veulent investir dans ce secteur. Sa législation permet en effet aux étrangers d’acquérir des biens immobiliers sur des zones dédiées. L’Economic Development Board of Mauritius met à la disposition des investisseurs professionnels et individuels les détails des conditions d’acquisition qui constituent un avantage certains par rapport à d’autres pays africains. En outre, les taxes sur les revenus, personnels ou professionnels, n’excèdent pas les 15%, ce qui offre un avantage important sur les capitaux investis.

La totalité des capitaux investis, immobilier compris, par les mauriciens et les étrangers sur l’île Maurice était de 43 milliards de dollars en 2017, en hausse de 195% par rapport à 2007, l’équivalent de 33.000 dollars par habitant. Ce qui fait de l’île l’un des pays les plus attrayants en Afrique.

Ainsi, 737 unités vendues sur l’île ont été vendues à des étrangers, rien qu’en septembre 2018, et 22% de ces acheteurs étaient des sud-africains. Ils sont nombreux à venir vivre sur l’île avec des permis de travail en tant que professionnels ou ayant investi personnellement dans des programmes immobiliers.

D’autres nationalités sont également très présentes sur l’île. On compte un fort pourcentage d’acheteurs venus de France, de Madagascar, du Royaume-Uni, de Suisse et de Belgique, mais aussi de Chine ou des Emirats Arabe Unis. Les achats se trouvent au dessus des 500.000 dollars suivant la législation. Mais on peut en compter un grand nombre atteignant ou dépassant le million de dollars.

Les sud-africains qui viennent investir sur l’île Maurice considèrent le pays comme un plan B. Les cours de l’immobilier en Afrique du Sud ont en effet chuté ces 5 dernières années. Les sud-africains utilisent leur propriété lorsqu’ils viennent à l’île Maurice pour passer des vacances et mettent en place un système de gestion de loyers pour rentabiliser leur investissement quand ils ne résident pas de façon permanente. La propriété à Maurice est très recherchée par les sud-africains car elle offre un style de vie insulaire à seulement quatre heures et demie de vol de l’Afrique du Sud. Les sud-africains ont investi dans l’immobilier à Maurice entre 500.000 dollars et 1.000.000 de dollars en 2018.

Les permis de résidence permanente sont accordés aux acheteurs acquérant une propriété d’au moins 500.000 dollars. Le gouvernement mauricien a considérablement facilité la venue des étrangers. Les propriétés commerciales sont également de plus en plus demandées, notamment les bureaux, des sièges ou filiales de sociétés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s